Détails Principes de la rééducation Seg Pos MArche dans:

samedi 5 juillet 2008

Méthode Dikul

La méthode repose sur la confusion des mots et des maux:
paraplégie ou paraparésie
tétraplégie ou tétraparésie.
En fait sur la différence entre lésion complète  de la moelle,
et lésion incomplète de la moelle.
Auquel cas tous les espoirs ne sont pas permis,
car tout dépend du nombre de neurones qui restent.
à 10% de neurones restant, l'amélioration sera minime
et la personne bien que tétraparétique aura une fonction motrice de tétraplégique.
Elle a les moyen de mobiliser une jambe, un pied
mais trop faiblement pour que celà permette de marcher ou de faire un transfert.
Dans d'autres cas, la lésion a laissé une proportion de neurones qui permet de remarcher un peu voire beaucoup!
(voir chapitre précédent)
Dikul est un trapéziste russe tombé de 13 mètres,
"Tétraplégique? Probablement pas!  
Tétraparétique ? Ou plus vraisemblablement  simplement "sidéré":
Toute agression de la moelle épinière débute par un choc spinal:
un blocage complet de la motricité qui se lève spontanément dans les jours suivants
sans laisser de séquelles).
Dikul remarche "grâce à sa volonté"
et met au point une méthode de rééducation intensive pour les blessés médullaires.
Principe:
"utiliser ce qui reste". (Comme toutes les méthodes de kiné actuelles).
Toutes les méthodes de renforcement améliorent les capacités motrices des blessés médullaires incomplets.
Elles ne déclenchent pas de retour de motricité sur les blessés médullaires complets.
Mais il arrive parfois que des blessés incomplets
aient été pris pour des blessés médullaires complets,
si les kinés n'ont pas fait un examen clinique rigoureux.
Ce sont ces cas mal identifiés qui ont du faire le succès de la méthode Dikul.
http://www.dailymotion.com/video/x1jw9y_un-espoir-pour-les-paraplegiques_tech


Ce qui est intéressant c'est la façon dont est traîtée l'information.
"les médecins avaient dit que je ne remarcherai pas!"
Un classique!
Quasiment tous les patients transportés aux urgence
paralysés par un accident racontent la même histoire:
les médecins ont dit que je ne remarcherai pas!
En fait les familles se précipitant aux urgences veulent entendre une réponse à la question:
est-ce qu'il va remarcher?
Si la lésion est complète, les médecins peuvent répondre par la négative!
Si la lésion est incomplète ils ne peuvent pas répondre par l'affirmative!
Cela deviendra dans la "mythologie familiale" :
ils ont dit que je ne marcherai pas!

Aucun commentaire:

Détails Principes de la Rééducation Seg Pos Marche dans:

Qui êtes-vous ?

Nous sommes huit kinésithérapeutes bordelais, nous voulons promouvoir la rééducation neurologique en libéral. Francis Laurent.